Stratégie de l'Agence

Stratégie de l’Agence


Actions prévues par mission au cours des périodes (2016 – 2020) et (2021   –   2024) :

 

Mission 1 : Elaborer et exécuter les programmes de recherche d’innovation et de développement technologique en rapport avec les PMA conformément aux choix et priorités fixés par le gouvernement :

L’objectif de cette mission est de répondre aux choix stratégiques gouvernementaux afin de défier les contraintes et saisir les opportunités pour faire de la filière des PMA un secteur clé qui intervient favorablement au PIB.

Ces choix stratégiques s’inscrivent dans le cadre de la vision 2015-2030 du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche notamment le levier 14 du rapport de ce conseil qui précise la promotion de la recherche scientifique et technique et de l’innovation aussi bien aux niveaux institutionnel, du financement, de la coordination, de la formation et qualification, de la valorisation, du suivi évaluation et des structures de la recherche.

Un véritable programme de recherche, d’innovation et de développement inspiré de ce cadrage avec des objectifs clairement définis et répondant aux besoins du secteur devra être engagé et sera axé sur les actions prioritaires ci-après :

Action 1 : Travailler en étroite collaboration avec les structures du Ministère de tutelle.

Action 2 : Mettre en place le projet du règlement interne du conseil scientifique.

Action 3 : Etablir des programmes de recherche, d’innovation et de développement en rapport avec les PMA.

Article 4 : Exécuter des programmes de recherche, d’innovation et de développement en rapport avec les PMA.

Action 5 : Rechercher, continuellement, des partenaires afin de s’ouvrir sur le monde extérieur et créer un climat de synergie favorisant la réalisation des programmes arrêtés.

Action 6 : Capitaliser, renforcer et intégrer les activités de recherche, d’innovation et de développement dans le domaine des PMA au niveau de tous les segments du secteur.

Mission 2 : Effectuer des travaux de recherches scientifiques et de développement et études et tous essais et travaux relatifs aux PMA et leurs dérivés et ceux visant l’approfondissement des connaissances afférentes auxdites plantes et leur valorisation :

La filière des PMA reste encore un champ disciplinaire mal exploité au niveau duquel il faut bien creuser dans l’objectif d’approfondir les connaissances relatives à ce secteur et ceci via des travaux de recherche scientifique, des études et des essais. Cette mission sera réalisée moyennant la mise en œuvre des actions suivantes :

Action 1 : Assurer la mise en marche des différentes unités de recherche.

Action 2 : Réaliser des travaux de recherche, des études et des essais relatifs aux PMA et leurs dérivées.

Action 3 : Engager une réflexion sur les possibilités de valorisation des PMA.

Action 4 : Etude sur l’irrigation du jardin expérimental.

Action 5 : Système d’irrigation goutte à goutte.

Action 6 : Réaliser des essais de domestication des PMA dans des conditions réelles.

Action 7 : Etoffer le laboratoire d’agronomie et de physiologie végétale.

Action 8 : Lancer les études sur quelques PMA.

Action 9 : Certificat « culture biologique ».

Mission 3 : Elaborer et mettre à jour un référentiel des Plantes Médicinales et Aromatiques :

Action 1 : Elaborer un référentiel PMA.

Mission 4 : C réer une base de données nationale de référence pour les Plantes Médicinales et Aromatiques :

Cette mission a pour objectif de mettre à la disposition des scientifiques, des coopératives et associations et de toute personne physique et morale, une base de données référentielle des PMA. Pour ce faire, un ensemble d’actions seront successivement, réalisées.

Action 1 : Collecter les différentes recherches déjà réalisées au niveau de la filière des Plantes Médicinales et Aromatiques.

Action 2 : Centraliser les différentes recherches collectées dans un support.

Action 3 : Créer une Base de données référentielle nationale.

Mission 5 : Contribuer à la création d’incubateurs d’entreprises dans le domaine des PMA, en partenariat le cas échéant, avec les autres organismes nationaux compétents : 

L’Agence contribuera à la création d’incubateurs d’entreprises dans le domaine des PMA afin de favoriser la création des PME innovantes et pépinières de projets au niveau régional et national. L’objectif est de mettre à la disposition des entreprises incubées les compétences et les outils indispensables au bon démarrage. Ceci va leur permettre de concrétiser leur projet et structurer leurs entreprises opérant dans le domaine des PMA. Le service sera renforcé par l’établissement d’un partenariat avec le Réseau Marocain d’Incubation et Essaimage (RMIE), l’Agence Nationale de la Promotion de la Petite et Moyenne Entreprise (ANP-PME) et les Centres Régionaux d’Investissement (CRI) dans l’objectif d’établir des actions de sensibilisation à l’entreprenariat, d’échange et de diffusion d’informations, de formation des responsables d’incubateurs et des pépinières d’entreprises.

La réalisation de cette mission se concrétisera moyennant la mise en place des actions suivantes :

Action 1 : Etude de mise en place du concept d’incubation dans l’Agence par un bureau d’étude.

Action 2 : Lancement d’un appel à projets.

Action 3 : Choix et mise en place d’incubateur pilote.

Action 4 : Etude de la possibilité de prise de participation de l’Agence avec  l’entreprise incubée.

Action 5 : Accompagnement technico-financier.

Action 6 : Etablissement d’un partenariat avec le Réseau Marocain d’Incubation et d’Essaimage (RMIE), l’Agence Nationale de la Promotion de la Petite et Moyenne Entreprise (ANP-PME) et les Centres Régionaux d’Investissement (CRI).

Mission 6 : La coordination des activités scientifiques au niveau national avec les autres acteurs dans le domaine des Plantes Médicinales et Aromatique : 

La réalisation des objectifs de l’Agence reste tributaire de l’ouverture de cette dernière sur ses partenaires en vue de créer un climat de synergie favorisant la réalisation des programmes arrêtés. Ainsi, l’Agence sera amenée à coordonner une série d’activités scientifiques avec les autres acteurs et organismes opérant dans le domaine des PMA. Pour ce faire, il sera indispensable de mener les actions suivantes :

Action 1 : Renforcer les relations de l’Agence avec ses partenaires de recherche scientifique.

Action 2 : Renforcer les relations de l’Agence avec les Organisations Professionnelles nationales.

Mission 7 : Effectuer des expertises scientifiques, sur demande, au profit des personnes publiques et privées et la commercialisation des résultats de ses recherches, études et travaux :

Cette mission a pour objectif le transfert du savoir et des connaissances scientifiques et techniques de l’Agence en suivant un programme commercial performant.

Pour l’Agence, la question de la propriété intellectuelle et le marketing suivant un plan financier constituent des enjeux majeurs pour la commercialisation des résultats des travaux de recherche.

Pour les personnes publiques et privées intéressées, après avoir exprimé leur demande, l’Agence doit veiller sur :

  • Le transfert de compétences et appropriation par l’entreprise des méthodes et techniques visant à augmenter sa performance ;
  • L’établissement d’un plan d’action en définissant les actions à suivre ainsi que leurs priorités pour l’entreprise ;
  • La préparation d’un support de définition d’actions en forme de termes de références.

Autrement dit, l’Agence doit être en mesure de vendre son expertise dans le domaine des PMA.

Cette mission sera réalisée moyennant la mise en œuvre des actions suivantes :

Action 1 : Accompagner les organismes publics et privés dans le but d’augmenter la performance de leurs activités industrielles.

Action 2 : Contribuer dans la phase d’étude de faisabilité et de conception des unités industrielles.

Action 3 : Etablir une collaboration avec l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) et Maroc Tasswiq (ex Office de Commercialisation et d’Exportation).

Mission 8 : Assurer des prestations de services au profit des opérateurs dans le domaine de la recherche scientifique et technologique :

Cette mission a pour objectif d’une part, de contribuer au développement du secteur des PMA au niveau scientifique et technique et d’autre part, de diversifier les ressources financières de l’Agence.

La disposition de l’Agence des équipements scientifiques et techniques de qualité, régulièrement renouvelés, est un atout qui doit être ouvert à la communauté scientifique et aux industriels, en contrepartie d’une participation à ses charges de fonctionnement et d’amortissement.

Pour accomplir cette mission, l’Agence devra appliquer les actions suivantes :

Action 1 : Etablir une liste d’inventaire des biens matériels de l’ANPMA.

Action 2 : Mettre en place une structure de gestion des équipements scientifiques et technologiques de l’Agence.

Action 3 : Assurer le bon fonctionnement du matériel scientifique et technique.

Action 4 : Etablir les tarifs des prestations proposées par l’ANPMA.

Action 5 : Assurer des formations dans le domaine des PMA.                    

Action 6 : Consolider la maîtrise technique par des formations spécifiques.

Action 7 : Assurer la mise en marche de la plateforme technologique et du laboratoire qualité.

Action 8 : Assurer la mise en marche des différentes unités de recherche.

Action 9 : Renforcer le dispositif technique par l’acquisition de nouveau matériel.

Action 10 : Mettre en place les procédures pour l’acquisition de la certification   ISO 9001.

Action 11 : Mettre en place les procédures pour l’acquisition de l’accréditation    ISO 17025.

Action 12 : Mettre en place les procédures pour l’acquisition de la certification ISO 14001.

Action 13 : Etablir des actions de sensibilisation et d’encadrement au profit des herboristes traditionnels.

Mission 9 : Organiser des séminaires, des stages et des conférences sur les PMA et produits naturel :

Ceci est dans le but de transférer et de divulguer les résultats des travaux de recherche à travers des séminaires, des stages et des conférences qui réunissent tous les acteurs opérant au niveau de la filière des PMA. Pour y procéder, il sera indispensable de :

Action 1 : Lancer et suivre des campagnes de communication autour des PMA.

Mission 10 : Conclure des conventions et des contrats de partenariat, dans le cadre des activités de recherche scientifique, ou des services, avec les établissements et organismes de recherche publics ou privés dans le domaine des PMA aux niveaux national et international :

Ceci est dans le but de formaliser ces relations de partenariat dans un cadre institutionnel bien défini, soulignant les engagements des uns et des autres afin de développer, communément et durablement le secteur des PMA. Une série d’actions sera entreprise dans ce sens, à savoir :

Action 1 : Nouer des partenariats de recherche avec les universités et les centres de recherche.

Action 2 : Nouer des partenariats institutionnels favorables au développement du secteur et renforcer les relations avec des partenaires de recherche.

Action 3 : Appuyer les professionnels au niveau de la production et de la valorisation des PMA ainsi qu’au niveau de la prospection de marchés prometteurs. 

Action 4 : Renforcer les relations de l’Agence avec les établissements internationaux. 

Action 5 : Renforcer les relations de l’Agence avec les Organisations Professionnelles étrangères.

Action 6 : Réaliser des activités promotionnelles prévues dans le cadre des conventions (salons, foires…). 

Action 7 : Benchmarking.

Action 8 : Promouvoir l’écotourisme. 

Mission 11 : Participer aux travaux des organismes nationaux et internationaux relevant des attributions de l’ANPMA :

L’objectif de cette mission est de créer des relations professionnelles, de s’ouvrir sur les différentes composantes de la chaîne de valeur et d’avoir des antennes sur le plan international, permettant à l’Agence d’être toujours connectée aux thématiques d’actualités et aux besoins des marchés nationaux et mondiaux.

Action 1 : Créer des synergies avec d’autres secteurs : (pharmaceutique, phytothérapie, cosmétique, thalassothérapie, alimentaire…) auxquels l’ANPMA offre une image de naturel de plus en plus appréciée. En retour ces secteurs constituent des débouchés certains pour les PMA .

Action 2 : Créer des synergies avec d’autres organismes : Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts, Ministère de l’Enseignement Supérieur, Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, Ministère des Finances, Bailleurs de fonds….

Action 3 : Assurer la coordination des travaux et des activités de la Fédération Arabe des Plantes Médicinales et Aromatiques. 

Mission 13 : prendre des participations dans les entreprises :

L’Agence est appelée à prendre des participations supérieures ou égales à 20% du capital social des entreprises publiques et privées exerçant dans le domaine des PMA : L’objectif est de permettre le transfert du savoir-faire technique et scientifique et l’acquisition de compétences dans le domaine des PMA, assurer l’accompagnement, la coordination, le suivi et prendre des décisions économiques de grande portée.